Gué-Risons

Et oui, aujourd'hui j’ai encore trouvé le moyen de souffrir un peu plus. (Cela vous arrive-t-il aussi?) Si la guérison existe, mais les erreurs, l’ambition, l’ennui et la culpabilité ont une existence aussi. Souvent ces existences nous blessent. Pourquoi donc? Pourquoi se sent-on blessé quand on parle de guérison?   

Guérir implique que je dois aller voir où je suis blessée, là où ça fait mal! Mais courage, il faut combattre ce mal coûte que coûte. Chaque blessure te rend invisible, et tant que tu n’es pas guérie, tu entretiens des comportements négatifs à ton égard et à l’égard des autres et ce involontairement. On passe une grande partie de notre vie à mettre ces bandages sur nos blessures.  C’est là qu’on devient «l’homme invisible» et aussitôt qu’on réussit à les enlever, on veut en mettre de nouveaux. Par sécurité, par protection, on se sent désemparée sans eux. Parfois on se met tellement de bandages que l'on en devient invisible et on se croit alors à l'abri des morsures de la vie. Mais la vie transperce tous les bandages mais ne traverse pas notre force intérieure et notre courage.  
 
La guérison c’est comme une télé-roman qui se poursuit à chaque semaine et on ne veut pas manquer un seul épisode. Une multitude d’événements qui ont la même conséquence, soit celle de me faire prendre conscience de… J’ai tellement mal, j’ai même tenté d'ignorer mes blessures mais ça pas durer longtemps. Ça me ronge par en dedans. La guérison me fait tellement peur d’être mis à nue dans mon être. Les bandages me démangent et la guérison me dérange.  Mais j'apprends doucement à me transformer. Aimer inconditionnellement c'est s'accepter même si on n’est pas tout à fait d'accord ou qu'on ne comprend pas totalement une situation. Accepter quoi me diras-tu? Surtout le fait que ce que tu crains des autres ou ce que tu leur reproches, tu le fais toi-même parfois aux autres mais plus souvent à toi-même.  
 
- Celle qui souffre d'abandon, ne s'abandonne-t-elle pas parfois ainsi que les autres?  
- Celle qui souffre de trahison, se fait-t-elle croire des choses et des attentes qui n'arrivent finalement jamais?  
- Celle qui souffre de rejet, ne se traite-t-elle pas de nulle?  
- Celle qui souffre d'injustice, est-elle trop exigeante envers elle-même et les autres?  
 
Expérimentes-toi et dis-toi qu'aucune transformation n'est possible sans l'acceptation car accepter signifie qu'un élément déclencheur est en marche pour la vraie guérison.  
 
Soyons autonome car ainsi nous savons ce qui est bon ou pas pour nous!  

 

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×